Ma Photo

« La solution aux problèmes des hôpitaux : Recruter de riches patients étrangers ? | Accueil | Dans quel monde vivons-nous ? Aventure de jeunes gens sur autoroute, pompiers, police et urgences… Un peu glauque, et l’humain dans tout ça ? »

18 août 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cher Yves,
Il y a très longtemps qu'il se dit au café du Commerce que les radars ne sont pas là où il y a des accidents, mais là où ils rapportent le plus. Ma grande frustration, c'est de ne pas connaître la publication qui cite au moins trois exemples permettant de donner crédit à ce lieu commun. Tu dis, par ailleurs, souhaiter comprendre les changements de limitation de vitesse tronçon par tronçon. L'ambition est louable. Surtout si elle n'est pas assortie de la menace implicite que si on ne comprend pas, on n'applique pas. Je crains d'avoir à suggérer que la sécurité routière est,-fort heureusement,- devenue une discipline d'expertise. Si les experts appartenaient à l'administration de la santé au lieu du ministère de l'environnement (à la solde, comme tout le monde le sait, de la Direction du Budget), on peut parier qu'ils prendraient les mêmes décisions et qu'ils agaceraient autant le profane. L'agacement du profane a d'ailleurs vocation à surgir un peu partout aujourd'hui. N'en voit-on pas se manifester même à la sortie des cabinets médicaux?

Très amicalement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Aux commentateurs…

  • Aux commentateurs…
    Les commentaires sont les bienvenus. Ils seront validés par l'auteur de ce blog. Evidemment, les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet en seront exclus.